Historique de la Section

club-autrefois.png

Depuis 1945 il y avait un certain nombre d’employés de la Compagnie d'Electro-Mécanique originaires du Pays Basque, du Béarn ou des Landes, venus chercher du travail dans la région. En 1950 un directeur d’origine Basque, M. Ducourneau, fait construire pour l'association sportive un fronton sur le stade Dufès. Dans les années qui suivent, de nombreuses parties et fêtes rassemblent les joueurs et leurs familles : le programme de la fête d’été annuelle de l’ASCEM du 26 juin 1955 annonce « une partie à palita avec MM. Ayçaguer-Cariat contre Maïsterrena-Clot, et une partie à main nue exécutée par 4 abbés Basques », abbés en soutane bien sûr !

On joue à la main nue, à la Paleta cuir, puis à la paleta pelote de gomme pleine, plus à la portée des non-spécialistes : La pratique de la pala (ou paleta pelote de gomme pleine) – une des 23 variantes de la pelote Basque – est accessible à tous ceux qui aiment taper dans une balle avec une raquette. Pas besoin de se faire la main pendant des années comme à la main nue, ou de maîtriser la trajectoire inattendue de la balle au sortir de la chistera. La pala est une raquette en bois qui pèse 450 à 510 grammes et mesure 50 cm; la balle (pelote) pèse 55 grammes. Quant à l’âge du joueur, il a varié dans le club de 12 à 80 ans. L’existence de la section et du fronton reste confidentielle, et le recrutement des joueurs limité aux employés de l’entreprise et leurs proches, ou à l’Amicale du Sud-ouest.
C’est en 2002 que le président de la section Jean-Paul Lastra décide l’affiliation à la Fédération Française de Pelote Basque, et le rattachement à la ligue PACA-Corse (les deux ligues les plus proches étant PACA-Corse et Île de France). A partir de cette date des joueurs participent au championnat de ligue à Plan de Grasse, Villeneuve Loubet, Marseille, Cannes, la Corse ou … Villeurbanne en 2005. Des articles et reportages dans la presse et les chaînes télévisées locales, le site Internet, ont fait connaître la section et permis d’élargir le recrutement, qui est passé d'une dizaine en 2002 à quarante en 2014.

En 2012 la société Alstom qui mettait le stade à la disposition de l'association sportive reprend les terrains de football pour construire ses nouveaux ateliers et locaux, et le promoteur propriétaire du terrain destine le reste à des locaux industriels, ce qui condamne le fronton et les installations sportives à la destruction. La mairie de Villeurbanne, qui suit les activités de la section de pelote depuis plusieurs années, accepte alors de construire un nouveau fronton à côté du gymnase du quartier Saint-Jean.

La décision a été actée au cours d'une rencontre à la mairie de Villeurbanne le 20 juin 2014, qui a réuni Gilbert-Luc Devinaz et Xavier Fabre, adjoint aux sports et directeur des sports de la mairie de Villeurbanne; Jean Paul Lastra, Marc Papillon, Alain Comorge, président, secrétaire et trésorier de la section de pelote; Lilou Pierre Etcheverria, Roland Dufourg, Gérard Rossi, président, secrétaire général, responsable de la commission technique et pédagogique de la Fédération Française de Pelote Basque, qui avaient fait le voyage de Bayonne à Lyon pour soutenir l'initiative. Les responsables de la mairie se sont engagés à construire ce fronton dans les meilleurs délais, avec le soutien technique et pédagogique de la Fédération de Pelote, afin d'étendre la pratique de ce sport auprès de la population, en particulier des jeunes et des scolaires.
(Vous pouvez voir le compte-rendu détaillé de cette rencontre dans la Newsletter n°10 du 20 juin 2014 - rubrique Newsletters).

Le 18 décembre, le conseil municipal votait à une large majorité le budget 2015, qui incluait la construction du fronton dans le complexe sportif Jean Vilar (15 rue .des jardins). Commencés en octobre 2015, les travaux ont été terminés au début de l'année 2016. L'inauguration a eu lieu le 21 mai.
Grâce à cet équipement la pelote sera accessible à tous les villeurbannais. D'ailleurs, en coopération avec l'USEP, plus de 120 enfants sont  initiés chaque année à la main nue dans les écoles primaires de Villeurbanne depuis 2014.

 

Battita Inchauspé salue le fronton où il a joué pendant 50 ans

Battita 1

 

Fronton1

 

Fronton2

Vue du nouveau fronton

Dsc 5973

Date de dernière mise à jour : 12/10/2017